Pas décroché! Le partenaire de Sex Tape de Kevin Hart refuse le procès après son licenciement

Kevin HartKevin Hart Crédit photo: Shutterstock; MEGA

Kevin Hart semble avoir reçu un coup de chance lorsque le procès de son partenaire sex tape l'accusant d'atteinte à la vie privée a été rejeté le mois dernier. Mais maintenant, spiceend.com peut exclusivement signaler que la femme au centre du prétendu scandale d'extorsion a officiellement refilé.

Les documents judiciaires obtenus de la division centrale du tribunal de district de Californie montrent que Montia Sabbag, 28 ans, a déposé une plainte modifiée de la poursuite le 30 septembre - deux semaines seulement après son dépôt initial.



Comme l'a rapporté Radar, un juge a rejeté la première plainte le mois dernier pour «absence de compétence disciplinaire» et «absence de compétence en matière de diversité».



La plainte modifiée montre que Sabbag s'en prend toujours au comédien, son ami Jonathan Todd Jackson, le Cosmopolitan Hotel et d'autres pour une série d'accusations, y compris l'infliction négligente de détresse émotionnelle, l'infliction intentionnelle de détresse émotionnelle et de multiples chefs d'atteinte à la vie privée.

Comme les lecteurs de Radar se souviennent, Jackson était arrêté et accusé d'extorsion, mais a nié avoir jamais extorqué Hart. Sabbag a également été accusée d'être une extorqueuse, mais elle a nié toute implication.



Dans le dossier de Sabbag, elle soutient que Hart «a par négligence ou intentionnellement autorisé, autorisé et autrement autorisé Jackson à accéder à la chambre d'hôtel de Hart au Cosmopolitan de Las Vegas et a enfreint son devoir de diligence envers M Sabbag.»

Elle a ajouté que Jackson l'avait «filmée secrètement à son insu ou sans son consentement, alors qu'elle était engagée dans des relations sexuelles privées et consensuelles avec Hart dans la chambre privée de Hart au Cosmopolitan».

Les lecteurs de radar se souviennent que le drôle de personnage a d'abord attiré l'attention sur la sex tape dans une vidéo d'excuses à sa femme Eniko Parrish - qui était enceinte au moment du scandale de tricherie. Hart a déclaré: «Je suis coupable, peu importe comment cela s'est passé et ce qui était impliqué, la merde dont je ne peux pas parler, je suis coupable. J'ai tort.'



Pendant ce temps, Hart est toujours sur le point de guérir des blessures qu'il subi dans un accident de voiture le mois dernier. Il n’a toujours pas commenté le procès de Sabbag.