Le concepteur controversé de la ligne de lingerie pour enfants choqué par l'indignation

EnfantsLoungerie JoursApresLunes.jpg

Par Leah Ornstein - Éditeur de style et de beauté du radar

Après avoir suscité un tollé médiatique pour une nouvelle ligne de lingerie provocante destinée aux 4-12 ans et une campagne publicitaire racée pour l'accompagner, Sophie Morin, le créateur du label français Jours Apres Lunes, a publié une déclaration exclusivement à spiceend.com, exprimant son choc face à la controverse.



Plusieurs experts de l'industrie de la mode et blogueurs ont fustigé la ligne «loungerie», qui commercialise des soutiens-gorge, des culottes et des vêtements de détente pour les enfants. La question a été portée à l'attention lundi par Fashionista qui a noté: «Ce qui est dérangeant à propos de Jours Apres Lunes, ce n’est pas seulement le fait que c’est de la lingerie pour des personnes qui ne devraient probablement pas être assez âgées pour même savoir ce qu’est la lingerie, mais les photos sur leur site Web.»



Morin est choqué par la controverse et estime qu'il n'y a rien de scandaleux dans leur produit ou leur campagne publicitaire. Elle explique à Radar que les photos ne représentent rien de plus que des enfants jouant à des jeux et qu'aucun d'entre eux ne porte de talons, de vernis à ongles ou de rouge à lèvres.

Quant à la quantité abondante de peau exposée (ventre, jambes), le créateur déclare simplement qu'il n'y a pas plus de peau exposée que chez les enfants sur la plage.



Elle compare même le scénario aux enfants représentés dans des thèmes «cowboys et indiens», posant la question suivante: cela fait-il d'eux de futurs criminels?

Morin, qui travaille dans l'industrie depuis 15 ans, affirme que c'est la première fois qu'elle est sous le choc et qu'elle a tout le soutien de l'industrie de la mode française.